Défi thérapeute: Comment augmenter son potentiel?

Ca y est! Vous avez franchi avec succès  les premières étapes et vous voilà dans votre tout nouveau lieu de travail: votre cabinet d’hypnothérapie!

Mais voilà, les doutes vous assaillent, les questions intérieures fusent, les peurs apparaissent…

1-Vos premières craintes sont des boosters:

Eh bien oui! Vous allez pouvoir augmenter votre potentiel grâce à vos peurs!

Rappelez-vous: votre inconscient, votre instinct de survie est toujours là pour vous envoyer des messages (quels qu’ils soient, positifs ou pas)! Et s’il fait ça, c’est pour vous obliger à bouger, à changer les choses.

Si la première question qui vous vient à l’esprit est : ” j’ai peur de ne pas comprendre la problématique de la personne”, souvenez- vous que vous avez suivi une formation complète! Vous savez dorénavant comment décrypter la façon dont les gens parlent, le langage para-verbal, non verbal, utilisez dans l’ordre les points de la détermination d’objectif, le VAKOG. Et surtout, faire de l’hypnose thérapeutique!

Une chose  est certaine, c’est que vous devez surtout écouter et voir comment la personne parle et non pas ce qu’elle dit!  Ce qui vous intéresse c’est la forme et pas le fond!

2- N’hésitez pas à vous entraîner avant le grand jour:

Pour cela rien de plus facile que de s’exercer à écrire des inductions que vous finirez par assimiler rapidement. Utilisez un dictionnaire des synonymes pour trouver tout un tas de verbes et d’adjectifs qui vont dans le sens de votre induction …

Les amis peuvent également  être d’une grande aide. Ils accepteront sûrement de vous servir de cobayes et n’hésiteront pas à vous dire si quelque chose ne leur a pas convenu durant la séance.

Vous pouvez également regarder des émissions à la télévision, et tenter de repérer le canal sensoriel principal du présentateur ou de l’invité.

3- Faites confiance à votre intuition et utiliser le feed-back:

Si vous connaissez vos techniques par coeur et si vous avez compris le principe d’écoute durant l’anamnèse, vous saurez exactement quelle technique choisir et comment l’utiliser au mieux pour qu’elle corresponde à la personne devant vous. Laissez votre potentiel s’épanouir et faites vous votre propre feed-back. Pourquoi pas  même, en même temps que vous faites la séance?

Et puisque vous avez obtenu ce diplôme, vous savez que vous avez toutes les connaissances qu’il vous faut pour mener à bien votre première séance d’hypnose en tant que thérapeute… Soyez bienveillant avec vous- même comme vous l’êtes avec les personnes que vous recevez.

Si toutefois vous avez  quelques freins intérieurs ou des croyances limitantes qui persistent, prenez rendez-vous avec un superviseur expérimenté  en hypnose qui saura vous aider au mieux.

Alors… Lancez-vous…!

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *